Le beau langage des sentiments dans La Dispute de Marivaux

Le beau langage des sentiments dans La Dispute de Marivaux

NRP Collège n°670

Qui mieux que Marivaux est capable de dire l’amour ? Dans La Dispute, une pièce courte, quatre enfants, deux filles et deux garçons sont élevés séparément. C’est en se confrontant aux autres qu’ils découvrent les sentiments amoureux. La séquence s’attache autant à la forme donnée par l’auteur à sa pièce, celle d’une expérimentation qui se déroule sous les yeux du spectateur, qu’à la richesse et l’élégance de l’écriture.

Ressources