Archives par mot-clef : Interview

Rencontre avec Anne Vantal

Publié le par la redaction nrp

Propos recueillis par Yun Sun Limet

Le cahier collège de janvier propose une étude de différentes adaptations de textes fondateurs. S’appuyant sur les livres de la collection Histoires de la Bible, chez Nathan, le cahier revient sur trois épisodes bibliques dont la trahison de Judas, peut-être l’épisode le plus difficile et le plus controversé.
À cette occasion nous avons interviewé Anne Vantal, l’auteur de Judas, l’amitié trahie. Une rencontre éclairante sur son travail de réécriture, ses inspirations et sur le message qu’elle a tenté de faire passer à travers son livre.

Lire la suite

Publié le par la redaction nrp
Marqué avec , , , , , ,

Enfance et adolescence dans « Collège au cinéma »

Publié le par la redaction nrp

Par Gaëlle Bebin

Le personnage de François dans L’enfance nue, image extraite du film

Le personnage de François dans L’enfance nue, image extraite du film

Trois films par an, accompagnés d’un projet pédagogique mené par les enseignants : « Collège au cinéma » donne l’opportunité de voir, de la 6e à la 3e, des films aussi différents que Les Glaneurs et la Glaneuse d’Agnès Varda, Persépolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, Mon oncle de Tati, Les Temps modernes de Chaplin… Cette année, quelques nouveaux longs métrages s’ajoutent à ceux qui, parmi la cinquantaine de films programmés, s’attachent à décrire la dureté particulière au monde de l’enfance et de l’adolescence, lorsque le passage à l’âge adulte du personnage principal s’esquisse prématurément à travers une série d’expériences déterminantes.

Lire la suite

Publié le par la redaction nrp
Marqué avec , , , ,

Charles Juliet, rencontre d’automne

Publié le par la redaction nrp

Charles Juliet, Heidelberg, octobre 2010 © Gaëlle Bebin

Propos recueillis par Gaëlle Bebin

 

Il est venu parler d’écriture et de recherche de soi, inséparables dans son œuvre essentiellement autobiographique. L’écriture de son Journal qu’il poursuit depuis des années représente, à l’inverse du narcissisme, une ouverture à une autre manière d’être, de penser, de vivre. Il relate des instants de vie, observe ce qui survient dans sa réalité interne. Longtemps livré à la confusion, il a écrit sous forme de fragments avant que l’écriture d’un récit devienne possible. Des pages ont dormi douze ans pour devenir Lambeaux, un récit sur ses deux mères, biologique et adoptive. C’est l’écriture dont il dit qu’elle s’est imposée à lui depuis l’âge de 23 ans, qui l’a fait naître à lui-même. Lumières d’automne – Journal VI (1993-1996) est paru chez P.O.L.

Lire la suite

Publié le par la redaction nrp
Marqué avec , , , , ,