La photographie pour les collèges et lycées avec les festivals d’Arles et de Perpignan

Publié le par la redaction nrp

Perpignan

Au festival Visa pour l’image, les séries de photographies ne sont plus guidées par une idée esthétique – même si elles sont très belles – mais par l’intention de montrer un aspect du réel trop peu connu, le plus souvent lointain et effroyable. Le regard du photojournaliste est en empathie avec ce qu’il dénonce ou admire. Les images s’inscrivent dans un récit et sont complétées par des explications qui dévoilent le hors-champ de la photo, son contexte. Le visiteur suit ainsi, jusqu’à leur expulsion, la vie de familles dans une usine brésilienne désaffectée. Même dans un pays en proie à de violents conflits, la vie quotidienne des habitants n’est pas absente des meilleurs reportages, comme « Afghanistan : regard de l’intérieur »de Massoud Hossaini. Ce sont les victimes et les minorités qui intéressent les photographes. Victimes de la guerre, de la maladie, des gangs ; Kurdes en Turquie, Aborigènes en Australie.

Child Marriage in India © Stephanie Sinclair / VII pour National Geographic Magazine

Child Marriage in India © Stephanie Sinclair / VII pour National Geographic Magazine

Les photojournalistes mettent en évidence le rapport passionnel d’un peuple avec son territoire, pendant que eux-mêmes se jouent des frontières et se livrent à des enquêtes qui dépassent les pays. Pour montrer le phénomène des mariages forcés de petites filles, Stéphanie Sinclair s’est rendue au Népal, en Inde, en Afghanistan, en Ethiopie, au Yemen. Certaines séries se répondent involontairement : ce sont les mêmes objets, inventés par les génies en informatique californiens auteurs de la révolution numérique, qui rendent malades les Nigérians contraints de trier les déchets électroniques.

Cette année, les expositions seront commentées pour les classes par les photographes Christophe Bertolin, Bertrand Gaudillère, Bénédicte Kurzen et Pierre Terdjman.

Publié le par la redaction nrp

2 réponses à La photographie pour les collèges et lycées avec les festivals d’Arles et de Perpignan

  1. gudule dit :

    Superbes photos. Le festival est à conseiller, en effet. Une bonne occasion de découvrir quelques très beaux lieux perpignanais…

  2. gudule dit :

    Superbes photos. Le festival est à conseiller, en effet. Une bonne occasion de découvrir quelques très beaux lieux perpignanais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *