Célébrer le centenaire de la naissance de Salinger

Publié le par La rédaction NRP

Par Claire Beilin-Bourgeois

jdsalinger

Ce 1er janvier 2019, J. D. Salinger aurait eu 100 ans. L’occasion pour son éditeur français Robert Laffont et pour la NRP de fêter un écrivain dont la voix est celle d’une éternelle adolescence.

La recette d’un succès
En 1951, les premiers lecteurs ont été marqués par la langue de ce récit à la première personne qui nous embarque dans la vie, les craintes et les rêves du jeune Holden Caulfield. Si certains ont d’abord été heurtés par les tournures familières et par la désinvolture de la syntaxe, d’autres ont immédiatement perçu une parole vivante et maîtrisée. Et parce qu’il raconte les chemins et les détours qui mènent de l’enfance à l’âge adulte, par la manière dont il parle de la famille, des liens qui se font et se défont, L’Attrape-cœurs a rapidement été considéré comme un classique du roman d’apprentissage.

Célébrer une aventure éditoriale
Le premier roman de Salinger a connu huit réimpressions dans les deux mois qui ont suivi sa publication aux États-Unis. Or, si le succès a été immédiat dans ce pays, il n’en a pas été de même en France. En 1953, l’éditeur français Robert Laffont rachète les droits et le publie sous le titre un peu énigmatique de L’Attrape-cœurs, en référence au roman de Boris Vian L’Arrache-cœurs.
Mais les errances de ce lycéen américain renvoyé de son école quelques jours avant Noël n’intéressent pas les lecteurs français. Il faudra attendre, presque dix ans plus tard, la publication du recueil Nouvelles pour que Salinger trouve son public en France. Depuis, le succès de L’Attrape-cœurs ne s’est jamais démenti. Génération après génération, le charme opère. Pour cet anniversaire, les éditions Robert Laffont publient plusieurs versions du célèbre petit livre orange dans sa collection « Pavillons Poche » : une édition bilingue avec une couverture bleue, ainsi qu’une édition collector avec de belles gardes jaunes et une couverture cartonnée.

Un projet avec des collégiens d’Île de France
Pour fêter dignement un livre sur la jeunesse, il fallait associer à l’événement de jeunes lecteurs d’aujourd’hui. L’éditeur français a choisi d’organiser un projet scolaire autour de L’Attrape-cœurs auquel participent deux classes de 3e de la région parisienne. Trois rencontres sont prévues au fil de l’année. Les 12 et 13 décembre, les éditrices des éditions Robert Laffont Maggie Doyle et Marine Alata se sont rendues dans les deux établissements à la fois pour présenter l’œuvre de Salinger et pour parler de leur métier. En janvier, les professeurs de français feront étudier L’Attrape-cœurs à l’aide de la séquence proposée dans la NRP de janvier 2019. Les élèves des deux classes se retrouveront en mars pour échanger sur le livre, et organiser en juin un dernier rendez-vous au cours duquel ils rencontreront Matt Salinger, le fils de l’auteur, et des écrivains contemporains passionnés par l’œuvre de J. D. Salinger.

J. D. Salinger, L’Attrape-cœurs, éd. bilingue,Robert Laffont, « Pavillons Poche », 2018, 8 €
L’Attrape-cœurs a connu deux traductions françaises, qui font des choix assez radicalement différents. Celle de Jean-Baptiste Rossi (qui deviendra plus tard Sébastien Japrisot) cherchait à rendre la voix juvénile et directe du jeune homme. La plus récente, d’Annie Saumont, colle davantage au texte d’origine. Comme l’anglais de Salinger est relativement facile à comprendre, il est pertinent – et réaliste – de proposer aux élèves de le lire dans la version originale grâce à l’édition bilingue.
Existe aussi en édition unilingue et en édition collector

J. D. Salinger, Nouvelles, Robert Laffont, « Pavillons Poche », 2017, 9 €
Salinger est d’abord un nouvelliste, connu pour ses publications régulières dans The New Yorker. En 1945, il publie une nouvelle dans laquelle Holden Caulfield apparaît pour la première fois, bien avant de devenir un personnage romanesque. Les Nouvelles (Nine Stories) réservent de belles surprises, mêlant réalisme, fantaisie et poésie.

Articles sur le même thème

Nuages de tags

Publié le par La rédaction NRP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *